Chirurgiens Orthopédistes en Allemagne

Cyphoplastie : Réparation de fractures vertébrales par compression par vertébroplastie percutanée

Faits clés : La cyphoplastie et l'élastoplastie à la suite d'une fracture d'os vertébral

  • Indication: Fracture ostéoporotique par compression de la colonne vertébrale douloureuse (avec le potentiel d'affecter la taille de la colonne vertébrale de façon permanente et de causer une détérioration de la fonction nerveuse)
  • Stratégie: En utilisant une technique percutanée (pas de suture ni de cicatrice), le corps du disque intervertébral effondré peut être augmenté à l'aide d'une nouvelle matière en silicone (adaptée pour correspondre à l'élasticité naturelle de la structure osseuse). La cyphoplastie réduit la douleur liée à une fracture vertébrale par compression immédiatement après l'opération chirurgicale.
  • Traitement de patient interne : 5 jours
  • Traitement de patient externe : 14 jours de rééducation patient externe
  • Délai de vol retour au plus tôt : 7 jours après l'opération
  • Délai recommandé de vol retour : 4 jours après l'opération
  • Délai avant de prendre une douche : 1 jour après l'opération
  • Période de congé maladie recommandée : 2 semaines
  • Délai avant de conduire une voiture : 1 semaine
  • Bibliographie

Qu'est-ce que la cyphoplastie en traitement d'une fracture vertébrale par compression ?

Fracture ostéoporotique de la colonne vertébrale : La cyphoplastie permet de reconstruire des corps vertébraux fracturés. Fracture ostéoporotique de la colonne vertébrale : La cyphoplastie permet de reconstruire des corps vertébraux fracturés.© Bruce Blaus via Wikimedia Commons

La cyphoplastie est une façon de réparer une colonne vertébrale endommagée en utilisant une procédure chirurgicale mini-invasive.

Elle a été conçue pour traiter les fractures vertébrales (séparation et faiblesse de la matière osseuse dans le corps vertébral). Ces fractures sont souvent causées par l'ostéoporose.

L'opération de vertébroplastie ou cyphoplastie est le fruit d'un long cheminement médical. Pendant des décennies, la cyphoplastie a été exécutée en chirurgie ouverte de la colonne vertébrale afin d'augmenter le volume de la vertèbre fracturée et de soulager la douleur. Cependant, depuis 1984, cette procédure est employée en opération mini-invasive : la vertébroplastie percutanée est devenue une opération standard à la suite d'une fracture ostéoporotique cérébrale.

Terminologie

La vertébroplastie transcutanée ésigne la réparation chirurgicale d'une fracture vertébrale à l'aide de ciment osseux ou d'une matière moderne en silicone, mais sans restaurer la hauteur de l'os vertébral. Le site de la fracture est traité et fixé avec un plâtre interne.
La cyphoplastie transcutanée représente presque la même opération, mais avant de mettre en place le plâtre, la hauteur du corps vertébral est restaurée. Cela est effectué en gonflant un ballonnet pour créer une cavité sur le site de la fracture, cette cavité est ensuite remplie avec du ciment osseux.
L'élastoplastie désigne l'utilisation d'un agent de remplissage à base de silicone plus élastique pour une opération transcutanée cyphoplastique à la place du ciment osseux rigide traditionnel (PMMA).

 

Les conséquences des fractures vertébrales ostéoporotiques

Conséquences de fracture vertébrale ostéoporotique

  • La déformation de la colonne vertébrale engendre une posture penchée vers l'avant.
  • Le diamètre réduit des corps vertébraux fait baisser la taille du corps.
  • Les changements de posture de la colonne vertébrale réduisent la mobilité et l'équilibre.
  • La réduction de la taille réduit les capacités pulmonaires et respiratoires et conduit à une détérioration du métabolisme en général.
  • Pression augmentée sur les organes internes comme résultat de la difformité vertébrale.
  • Handicap neurologique potentiel (paralysie, engourdissement, perte de force, réduction des réflexes) dû à l'augmentation de pression sur la moelle épinière et les racines nerveuses.

Chez les patients sains, un accident sérieux peut, comme conséquence rare, provoquer une fracture vertébrale.

Chez les patients souffrant d'ostéoporose, la fracture vertébrale peut se produire dans la vie de tous les jours. Une situation aussi triviale que le fait de trébucher dans les escaliers en portant un sac, d'éternuer ou de tousser peut provoquer une fracture vertébrale.

La douleur après la fracture vertébrale

Le résultat d'une fracture vertébrale est immédiatement douloureux et irritant. Toute fracture osseuse peut provoquer un œdème (accumulation de fluides causant un gonflement interne douloureux).

La douleur est toujours ressentie près du site de la fracture, en général près du tour de taille dans la partie lombaire de la colonne vertébrale. C'est dans cette zone que les corps vertébraux sont soumis à la plus grande pression et cèdent le plus souvent. La douleur empire quand les patients sont assis ou debout. Cette douleur diminue en position couchée. La mobilité et donc la qualité de vie sont réduites naturellement par une fracture vertébrale par compression, le patient ayant tendance à rester dans une position de repos.

Une instabilité prolongée d'un os vertébral peut potentiellement causer une fracture des os vertébraux comme processus en cours.

La douleur découlant d'une fracture vertébrale continuera jusqu'à ce que la fracture osseuse se stabilise, soit en guérissant dans sa nouvelle position dans les mois qui suivent, soit en étant traitée par cyphoplastie ou vertébroplastie.

Conséquences neurologiques d'une fracture vertébrale

La colonne vertébrale supportant mécaniquement le système nerveux central, la perte de taille qui découle de la chute d'un corps vertébral appliquera une pression douloureuse sur des zones particulières de la moelle épinière. Cela peut potentiellement endommager la moelle épinière et les racines nerveuses.

L'engourdissement, les tremblements, la perte de réflexes et de force musculaire à la suite d'une fracture vertébrale nécessitent une supervision clinique particulièrement minutieuse. Un examen IRM détaillé après détection de ces symptômes neurologiques peut potentiellement confirmer l'emplacement exact et la nature du traumatisme neurologique résultant d'une fracture vertébrale osseuse.

La fracture vertébrale change la forme et empêche le bon fonctionnement du squelette

Une fracture vertébrale ostéoporotique Une fracture vertébrale ostéoporotique réduit la hauteur de la colonne vertébrale. Une bosse de sorcière entraîne un grand nombre de désavantages : volume respiratoire réduit, fonction nerveuse bloquée, pression augmentée sur les organes internes et perte de mobilité. Les parties microscopiques de l'image montrent la perte d'épaisseur et de stabilité de la structure de l'os ostéoporotique (à droite) par rapport à un os sain. © Bruce Blaus via Wikimedia Commons

En tant qu'axe central du squelette et du système nerveux (moelle épinière), la colonne vertébrale est affectée par la perte de hauteur et de stabilité.

La colonne perd sa forme et le volume des poumons se réduit. La profondeur d'inspiration et la fonction respiratoire sont détériorées. Cela entraînera à terme une détérioration du métabolisme et de la vitalité du patient.

Selon le site de la fracture, les systèmes d'organes peuvent être affectés par la fracture vertébrale par le biais de la détérioration de la fonction nerveuse. En tant qu'axe central du haut du corps, la réduction de taille de la colonne vertébrale augmente la pression sur les organes digestifs dans la cavité corporelle.

Une fracture vertébrale peut modifier le maintien du patient de façon permanente, avec pour résultat une « voûte » ou dos de bossu. Les capacités de la colonne vertébrale à porter du poids vont se réduire. Les propriétés élastiques de la colonne seront affectées. Le patient aura tendance à regarder le sol, la déformation de la colonne vertébrale à la suite d'une fracture vertébrale rendant de plus en plus difficile de lever la tête. La capacité de vivre une vie quotidienne normale et l'orientation générale en souffriront en conséquence.

Traitement non chirurgical de fractures vertébrales par compression

Des vibrations (stimulation biomécaniques) activent le métabolisme d Des vibrations (stimulation biomécaniques) activent le métabolisme d'os squelettique. La densité osseuse est augmentée par le biais d'exercices continus sur plaque vibrante. © Gelenkreha

La plupart des cas de fracture vertébrale par compression guérissent naturellement (8-12 semaines après la fracture vertébrale par compression). Une combinaison de repos et de médicaments contre la douleur aident le patient à supporter la phase douloureuse.

Afin d'aider la guérison de la fracture osseuse, la colonne vertébrale peut être immobilisée avec une attelle dorsale. Cependant, atteler la colonne vertébrale et rester continuellement au lit peut provoquer un affaiblissement significatif des muscles et une détérioration généralisée du patient. Ce traitement doit être recommandé avec circonspection, spécialement pour les personnes âgées pouvant souffrir d'une condition générale déjà affaiblie.

Le repos au lit et des attelles dorsales peuvent aider à éviter plus d'épisodes douloureux après une fracture vertébrale par compression, mais l'inactivité accélère la perte osseuse et affaiblit les muscles environnants.

Traitement non chirurgical de fracture ostéoporotique par compression de la colonne vertébrale

  • Médicaments contre la douleur
  • Médicaments pour augmenter la densité osseuse
  • Stimulation biomécanique(SBM ou thérapie par matrice ZRT)pour stimuler le métabolisme des muscles et des os
  • Substituts vitaminiques et minéraux
  • Conseils nutritionnels
  • Substituts vitaminiques et minéraux
  • Régulation acide-base physiologique
  • Mesure régulière de la densité osseuse

Produire de la masse osseuse par médication est une stratégie de traitement souvent recommandée. Elle nécessitera une vue à long terme sur le développement de l'ostéoporose.

L'efficacité des exercices en tout genre pour stopper la progression de l'ostéoporose a été prouvée. Le traitement de stimulation biomécanique utilisant une plaque vibrante fait partie du régime de physiothérapie utilisé à la clinique orthopédique Gelenk-Klinik. Elle fournit des impulsions pour les os et les muscles, améliorant ainsi le métabolisme du calcium dans les os.

Ce diagramme montre le développement moyen au cours de la vie d'un humain.Ce diagramme montre le développement moyen au cours de la vie d'un humain. Très souvent, a perte de minéralisation et de densité osseuse n'est pas remarquée par l'individu. Les patients féminins subissent une perte de densité osseuse due aux changements hormonaux suivant la ménopause, les rendant particulièrement vulnérables aux fractures de compression ostéoporotique. Seul un contrôle régulier de la densité osseuse et une adaptation du style de vie peuvent prévenir l'apparition non remarquée de l'ostéopénie (amincissement de la structure osseuse et déminéralisation). © OpenStax College via wikimedia commons

 

Diagnostic expert de fracture de compression vertébrale

L'ostéoporose est souvent mal diagnostiquée

Les fractures vertébrales par compression sont une des maladies les plus souvent mal diagnostiquées : seulement 30% de toutes les fractures vertébrales causées par l'ostéoporose sont diagnostiquées. Dans de nombreux autres cas, l'apparition soudaine de douleurs dans le dos est attribuée à une compression de nerfs, à une tension musculaire ou autre maladie.

La fracture ostéoporotique de la colonne vertébrale est bien plus commune qu'une fracture ostéoporotique des poignets et des hanches. Avec l'ostéoporose (en tant que maladie silencieuse progressant sans symptômes), la fracture vertébrale est pour de nombreux patients le premier signe d'une structure osseuse affaiblie.

Examen clinique d'une fracture de la colonne vertébrale par compression

Pendant l'examen clinique, le spécialiste de la colonne vertébrale inspectera le patient et cherchera les signes d'arrondissement très prononcé du haut du corps (inspection visuelle de la droiture et de l'alignement de la colonne).

En exerçant des pressions manuelles sur différentes parties du haut du corps, le spécialiste découvrira si la douleur provient de nerfs pincés, de muscles tendus ou autres types de blessure musculaire ou de dégénérescence des os. Un examen neurologique suivra pour contrôler la présence d'une blessure additionnelle des nerfs. Cela inclut des tests de réflexes et de force.

Imagerie diagnostique par rayons X, IRM et scanner de densité osseuse

Finalement, le diagnostic de fracture vertébrale par compression est confirmé par une imagerie aux rayons X. La présence et la position des vertèbres rétrécies peuvent clairement être vus de côté. Les autres problèmes vertébraux tels que la dégénerescence de disque intervertébral, la scoliose ou la spondylolisthèse peuvent également être identifiés par rayons X.

L'examen IRM d'une fracture vertébrale par compression donnera des informations sur la chronologie. La quantité de liquide (œdème) sur le site de la fracture donne une idée d'à quel point la fracture est récente et du stade de guérison atteint dans la nouvelle position. La décision de l'applicabilité de la cyphoplastie dépend de cette information : seules les fractures fraîches (moins de 8 semaines) peuvent être traitées par cyphoplastie.

Un scan de densité osseuse (ou scan DEXA) peut aider à estimer la structure osseuse générale et le degré de l'ostéoporose. La maladie diagnostiquée par le scan osseux DEXA s'appelle l'ostéopénie : amincissement des os. Le scanner DEXA peut mesurer le degré de minéralisation restant dans la structure osseuse. C'est un indicateur clair du risque futur de fractures vertébrales par compression supplémentaires.

Qui est qualifié pour un traitement de fracture ostéoporotique vertébrale par cyphoplastie ?

Cyphoplastie : Etape 1 : Un tube est inséré. Etape 2 : Un ballonnet est inséré et gonflé. Etape 3 : Du ciment osseux ou un matériau en silicone est inséré dans l Cyphoplastie : Etape 1 : Un tube est inséré. Etape 2 : Un ballonnet est inséré et gonflé. Etape 3 : Du ciment osseux ou un matériau en silicone est inséré dans l'os vertébral fracturé bone© via4spine

Pour de nombreux patients, les changements de forme du corps et de la taille résultant d'une fracture de compression vertébrale n'est pas acceptable.

Pour les autres patients, les modifications d'activité et le repos au lit combinés à une thérapie conservatoire semblent augmenter le problème sous-jacent de perte osseuse.

Les patients préférant ne pas souffrir de la douleur associée à une fracture de compression ostéoporotique se décident en faveur d'une cyphoplastie : non seulement la hauteur de la fracture de compression est augmentée, mais la douleur est soulagée immédiatement après l'opération chirurgicale. En général, les patients rentrent chez eux après 2 nuits, mais la mobilité est retrouvée et la douleur disparaît immédiatement après l'opération.

Comment la cyphoplastie est-elle effectuée - étape après étape

Insertion d Insertion d'un tube dans l'os de vertèbre fracturé avec guidage par rayon X et injection de ciment osseux. L'opération chirurgicale est effectuée sous anesthésie locale comme opération mini-invasive de la colonne typique, sans cicatrice et sans nécessiter des points de suture. © via4spine
  • La cyphoplastie ou la vertébroplastie est effectuée alors que le patient est allongé sur le ventre.
  • Il est possible de choisir entre une anesthésie locale ou générale.
  • Une incision de peau de 1 cm au maximum est pratiquée pour servir d'ouverture chirurgicale.
  • Insertion d'un tube (canal de travail) dans l'os vertébral fracturé sous guidage par rayon X.
  • Un tube fin avec un ballonnet gonflable (qu'on appelle un ballonnet tampon) est guidé dans l'os vertébral endommagé.
  • Le ballon est gonflé jusqu'à ce que la hauteur originale de la vertèbre fracturée soit restaurée.
  • Après qu'une cavité suffisante ait été créée, le ballon est dégonflé et retiré.
  • Du ciment osseux ou un matériau en silicone est injecté dans la cavité.
  • Ce ciment osseux durcit dans les 10 minutes. Il fixe les particules fracturées de l'os, agissant efficacement comme un plâtre interne.

Bénéfices médicaux de l'élastoplastie comparée à la cyphoplastie avec ciment osseux

Bénéfices de l'élastoplastie

  • Le matériau en silicone a la même élasticité que l'os vertébral naturel : moins de fractures vertébrales secondaires après la cyphoplastie.
  • La fixation serrée des matériaux en silicone avec la structure microscopique de l'os permet d'éviter l'apparition de points de rupture.
  • Toxicité physiologique plus basse que le ciment osseux traditionnel (PMMA).
  • La matière silicone est compatible avec les os et n'accélère pas la dégénérescence osseuse.
  • Pas de réaction exothermique et de génération de chaleur durant la réaction chimique : sécurité pour le système circulatoire du patient.
  • La matière silicone ne passe pas dans le système vasculaire (pas thrombogénique).

L'opération chirurgicale d'ELASTOPLASTIE est effectuée de la même manière que la cyphoplastie traditionnelle. Cependant, l'agent stabilisant n'est pas un ciment osseux traditionnel (poly-méthyl-acrylate ou PMMA) mais une matière élastique en silicone.

Quels sont les avantages de l'utilisation une matière en silicone en cyphoplastie ?

Les fractures et les chutes de vertèbres poreuses sont l'une des conséquences les plus communes de l'ostéoporose. Les corps vertébraux perdent leur taille. La fracture vertébrale en découlant est très douloureuse. Le corps vertébral peut être redressé et rempli. Jusqu'à peu, le remplissage avec du ciment osseux (PMMA) était la procédure standard de traitement de fractures vertébrales.

Ce matériau est résistant, mais très dur et parfaitement rigide et inélastique. Les fractures secondaires de vertèbres adjacentes après une cyphoplastie avec ciment osseux (PMMA) est l'un des effets secondaires les plus sévères de la cyphoplastie : 20-25% de tous les patients ayant bénéficié d'une cyphoplastie à base de ciment osseux souffriront d'une fracture vertébrale secondaire dans la zone adjacente à la zone traitée.

En réponse de ce problème, une matériau de remplissage élastique alternatif à base de silicone a été développé aux Etas-Unis et testé depuis 2009.

Ce matériau de remplissage élastique en silicone nouvellement développé augmente la fiabilité de la récupération après une fracture vertébrale.

Elle réduit significativement le taux de fracture vertébrale secondaire. Le nombre de cas de patients traités en Allemagne est encore trop bas pour une déclaration définitive. Jusqu'à maintenant, les patients de la Gelenk-Klinik traités avec cette méthode ont eu des résultats très prometteurs et aucune fracture par compression subséquente. L'application de l'élastoplastie en Angleterre et en Espagne depuis 2009 a jusqu'ici fait preuve de résultats cliniques très bon : En élastoplastie, environ 90 % des patients ne souffrent plus immédiatement après l'opération.

Le matériau élastique assure une meilleure distribution statique du poids et de l'impact au sein du tissu osseux vertébral ostéoporotique. Les propriétés élastiques du tissu osseux restent intactes et ne sont pas changées par l'utilisation d'un matériau silicone plus élastique.

Le but principal de la chirurgie cyphoplastique transcutanée après une fracture spinale - éliminer rapidement les douleurs sévères des patients - est atteint d'une manière plus fiable avec l'élastoplastie à base de silicone.

Quand votre chirurgien de la colonne vertébrale suggérera-t'il une alternative après une fracture vertébrale par compression ?

Quand envisager des traitements alternatifs ?

  • Sténose spinal significative
  • Spondylolisthèse
  • Disfonctionnement des voies urinaires ou dysfonctionnement sexuel, déficits neurologiques significatifs
Veuillez nous contacter pour un examen poussé et pour discuter des alternatives de traitement.

Parfois, la mobilité entre les os vertébraux est trop élevée. Cette situation s'appelle la Spondylolisthèse Une opération de fusion est effectuée pour corriger cet hyper mobilité. Spondylolisthèse Une opération de fusion est effectuée pour corriger cet hyper mobilité.

Résultats de test cyphoplastie vs patients non chirurgicaux

Trial outcomes Kyphoplasty vs. Nonsurgical Patients

  1. 1. Les patients traités par cyphoplastie par ballonnet ont souffert et eut une activité restreinte pendant moins de jours que les patients non chirurgicaux qui sont seulement restés au lit et ont pris des médicaments contre la douleur.
  2. 2. Même après un an, les patients ayant souffert d'une fracture vertébrale par compression et ayant bénéficié d'une opération chirurgicale sont plus actifs.
  3. 3. Les patients en cyphoplastie prennent moins de médicaments contre la douleur que le groupe non chirurgical seulement un an après les évènements.
  4. 4. Sécurité : le groupe chirurgical n'a pas vu son taux d'évènements indésirables augmenter par rapport au groupe non chirurgical.
  5. 5. Il y a eu deux évènements de fuite de ciment osseux s'échappant de la vertèbre brisée, ce qui parle en faveur de l'utilisation du silicone comme alternative plus sûre (comme préconisé par la Gelenk-klinik).
Bibliography

La cyphoplastie est une opération chirurgicale de la colonne vertébrale hautement spécialisée qui soulage très rapidement la douleur dans le dos et restaure promptement la mobilité. La cyphoplastie peut également potentiellement restaurer la taille corporelle, aide à redresser la colonne vertébrale et réduit les difformités résultant d'une fracture ostéoporotique par compression. Selon des études Cliniques, les patients souffrant d'une fracture vertébrale par compression éprouvent un soulagement de douleur significatif avec la cyphoplastie comparé aux patients traités avec des options non chirurgicales (médicaments contre la douleur, repos au lit et attelle).

Rééducation après une cyphoplastie

Une cyphoplastie réussie assure en temps normal un soulagement de la douleur presque immédiat (dans la journée suivant l'opération). Aucune rééducation particulière n'est nécessaire après une cyphoplastie. Les patients peuvent continuer leur vie de tous les jours sans attelle et sans avoir à se reposer au lit. Il est recommandé que le patient continue une physiothérapie en externe afin de renforcer le dos et de traiter l'ostéoporose sous-jacente.

 

Chirurgie Orthopédique

orthopedic clinic and surgeon in Germany

Clinique Orthopédique Gelenk-Klinik

ISO 9001:2008 2008 qualité certifiée

Rue, N°
Alte Bundesstrasse 58

Code postal, Ville
D-79194 Gundelfingen

Pays
Germany

Sélectionnez

Anatomic structure de navigation clinique orthopédique Allemagne
Douleur à l'épaule et spécialiste de l'épaule - Informations orthopédique Les douleurs du coude et spécialiste du coude spécialiste de la main et des doigts La douleur de la hanche et chirurgie de la hanche prothèse de hanche Maux de dos, la colonne vertébrale douleur, la chirurgie de la colonne vertébrale, maux de dos Main Fuss spécialiste des pieds et de la chirurgie de la cheville douleur au genou

 

360° Visite Virtuelle

Carte et itinéraire d'accès

orthopédiste chirurgien-germany
Voir Détails du lieu
  • Distance de l'Euro-Airport de Bâle: 80 km (55 mins)
  • Distance de Zurich: 161 km (1h40)
  • Distance de Francfort: 259 km (2h20)

Centre d’ Arthroplastie

Certifié centre d’excellence en arthroplastie

Certifié centre d’excellence en arthroplastie (Prothèse): La Clinique orthopédique Gelenk-Klinik a été certifiée comme un des principaux centres de Chirurgie Endoprothétique en Allemagne.