Chirurgiens Orthopédistes en Allemagne

Chirurgie mini-invasive de la colonne vertébrale ou chirurgie endoscopique de la colonne vertébrale

Une hernie discale peut être identifié et éliminé par un dispositif tubulaire sans chirurgie dos ouvert Grâce à la décompression de la colonne vertébrale avec guidage par dispositif endoscopique, la matière herniée des disques intervertébraux peut être extraite efficacement à l'aide de la vision endoscopique. L’opération est légère et favorise une récupération rapide de la mobilité.© Joimax

La chirurgie mini-invasive de la colonne vertébrale comble le créneau entre la thérapie conservatoire de la douleur et la chirurgie.

L'opération chirurgicale de la colonne vertébrale doit toujours être un dernier recours pour traiter les douleurs chroniques du dos.

La moelle épinière fait partie du système nerveux central. La densité de nerfs importants dans la zone autour de la colonne vertébrale rend cette zone particulièrement vulnérable aux possibles complications qu'une opération ouverte dans cette zone comporte. Dans de nombreux cas, une opération ouverte de la colonne vertébrale ne réussit pas à réduire les douleurs chroniques du dos. Une des raisons de cet échec de l’opération chirurgicale du dos est la formation de tissus cicatrisants dans la zone de la colonne vertébrale à la suite de l'opération.

Bijan Ganepour, consultant expert en chirurgie de la colonne vertébrale et neurochirurgie Bijan Ganepour, consultant expert en chirurgie de la colonne vertébrale et neurochirurgie

En tant que consultant Senior en neurochirurgie, Bijan Ganepour a plus de dix ans d’expérience en chirurgie de la colonne vertébrale et en neurochirurgie. C’est un spécialiste en diagnostic très expérimenté et dévoué, dont la passion est d’établir la cause à la source d’une douleur chronique du dos. En plus de sept ans en tant que consultant senior en neurochirurgie à l’hôpital de Klagenfurt en Autriche, il a acquis une expérience clinique approfondie ainsi qu’une compréhension cruciale des valeurs chirurgicales des techniques traditionnelles et des techniques de pointe en chirurgie de la colonne vertébrale.

Le principal avantage de la chirurgie mini-invasive de la colonne vertébrale est qu'elle évite les traumatismes et l'endommagement des tissus (inévitable pour une opération ouverte de la colonne vertébrale) : on évite ainsi des grandes cicatrices souvent particulièrement irritantes. Une opération endoscopique de la colonne vertébrale réussie nécessite des diagnostics précis et la localisation de la cause originelle. Pour cela, un diagnostic hautement sophistiqué et un entraînement en neurochirurgie sont nécessaires.

Equipements et formation technique nécessaires

Besoins pour une chirurgie mini-invasive de la colonne

  • Appareil de visionnage et d’imagerie haute résolution par rayons X
  • Logiciel de navigation de colonne vertébrale très développé
  • Equipement d‘endoscopie
  • Equipes chirurgicales extrêmement entraînées
  • Dispositifs de diagnostic high tech (IRM)
  • Entraînement au diagnostic neurochirurgical
  • Combinaison d’endoscopie mini-invasive et de techniques de radiofréquence (IDET)
  • Combinaison avec chirurgie par laser

Les avantages de la chirurgie mini-invasive sont connus depuis plusieurs décennies. Dans de nombreux domaines de la médecine et particulièrement en orthopédie, les procédures mini-invasives sont déjà la norme.

Cependant, le domaine de la chirurgie de la colonne vertébrale était l’un des derniers domaines d’expertise médicale à entrer dans l’ère des interventions mini-invasives. Ce retard était dû en partie à la grande technicité des besoins de cette branche de la médecine.

Le chirurgien a besoin d’une orientation intra-opérative haute résolution par rayons X et de convertisseurs d’image efficaces. Les appareils endoscopiques de chirurgie mini-invasive de la colonne vertébrale nécessitent des optiques haute résolution. Cet équipement peut être très cher et la formation très exigeante. C’est une des raisons pour lesquelles relativement peu de cliniques proposent la chirurgie endoscopique de la colonne vertébrale.

Exemple de chirurgie endoscopique de la colonne vertébrale : nucléoplastie percutanée de disque

L’ultime condition pour une chirurgie mini-invasive de la colonne vertébrale réussie est une équipe de chirurgiens spinologues et de neurochirurgiens avec une formation poussée, ainsi qu'une équipe opératoire maîtrisant les domaines particulièrement exigeants de la chirurgie: la zone de vision limitée de l'endoscope et l'intervention chirurgicale nécessaire dans la zone visée sont très exigeants en terme d’expérience en diagnostic du chirurgien, de capacités techniques et de performances chirurgicales.

Comment se déroule une opération chirurgicale endoscopique de la colonne vertébrale?

Opération à dos ouvert – complications possibles

  • Lésion des vaisseaux sanguins
  • Lésion des nerfs
  • Opération sur les os
  • Plus d’occurrences de complications post-opératoire
  • Plus de risques d’infection dûs à une rééducation plus longue
  • Sutures et enlèvement des sutures
  • La guérison de la plaie prend plus de temps
  • Formation de tissus cicatrisants irritants et souvent sources de douleurs chroniques

La chirurgie endoscopique de la colonne vertébrale utilise les voies d’accès à la colonne vertébrale existantes afin d’éviter tout traumatisme sur les os et les muscles. Cependant, l’utilisation de ces voies d’accès préexistantes limite l’application de la chirurgie endoscopique. Si un problème particulier ne peut pas être traité en passant par un accès naturel, un accès en chirurgie ouverte par les os autour de la moelle épinière est alors nécessaire.

Endoscopic Spine Surgery uses Natural Access

Endoscopic Spine surgery uses the pre-existing access routes into the spine, in order to avoid trauma to bones and muscles. The use of these pre-existing access routes however, limits the application of endoscopic surgery. If a particular problem area can not be reached through a natural opening, open surgical access through the bones around the spinal cord is required.

Conditions successfully treated by Minimally Invasive Spine Surgery (MIS)

  • Disc Protrusion
  • Degenerative Disc Disease
  • Herniated Discs
  • Lumbar Spinal Stenosis
  • Osteoporotic Vertebral Compression Fractures
  • Spinal Infections
  • Osteoarthitis of Facet Joints
La chirurgie endoscopique de la colonne vertébrale utilise les voies d’accès à la colonne vertébrale existantes afin d’éviter tout traumatisme sur les os et les muscles. La chirurgie endoscopique de la colonne vertébrale utilise les voies d’accès à la colonne vertébrale existantes afin d’éviter tout traumatisme sur les os et les muscles. © Joimax

La chirurgie endoscopique de la colonne vertébrale étape par étape

Avantages de la CMI comparée à la chirurgie ouverte de la colonne vertébrale

  • Incisions plus petites, rétablissement plus rapide du patient
  • Perte de sang réduite, récupération plus rapide
  • Tissus mous plus épargnés, pas de formation de cicatrice
  • Blessure chirurgicale plus petite, reprise du travail plus rapide
  • L'anesthésie locale réduit les rosques chirurgicaux

La plupart des complications liées à la chirurgie ouverte du dos peuvent également survenir avec la chirurgie endoscopique du dos (CMI), mais les occurences sont beaucoup moins fréquentes.

  • Anesthésie locale et sédation
  • Incision de la peau sur 5-6 mm.
  • L’endoscope (camera dans un petit tube) est inséré dans l’incision comme canal de travail.
  • Un tube faisant office de canal de travail est guidé jusqu’à la zone douloureuse à l’intérieur de la moëlle épinière, sous contrôle par rayons X constant.
  • Une caméra à l’intérieur du canal de travail (tube) montre le disque intervertébral et les racines de nerfs.
  • La matière des disques intervertébraux herniés peut être extraite à l’aide de petits instruments.
  • Supervision et feedback constant de l’opération avec la caméra de l’endoscope.
  • Après 30-45 min, l’opération est finie.
  • Pas besoin de point de suture.
  • Il est possible de mobiliser immédiatement le patient le jour suivant l’opération.
  • La physiothérapie commence le jour suivant l’opération de la colonne vertébrale par endoscopie. Le traitement doit être continué comme patient externe en physiothérapie.

Les limites de la chirurgie mini-invasive de la colonne vertébrale

Quand votre spécialiste de la colonne vertébrale vous suggérera-t’il un traitement alternatif ?

  • Sténose spinale sévère
  • Scoliose
  • Hernies discale des cervicales
  • Spondylolise (vertèbre déplacée)
  • Spondylodiscite ankylosante (Morbus Bechterew)
  • Spondylolise (vertèbre déplacée)
  • Spondylose (arthrose dégénérative des articulations entre le centre des vertèbres spinales et des canaux neuraux)
  • Hernie discale avec l’hernie innaccesible par l’accès transforaminal de l‘endoscope
Veuillez nous contacter pour un examen complet et pour discuter de traitement alternatifs.

La chirurgie mini-invasive de la colonne vertébrale est très prometteuse et a l’avantage distinct de tous les types d’opération chirurgicale endoscopiques, celui d’éviter tout traumatisme sur les tissus mous et les os. Elle favorise un rétablissement beaucoup plus rapide du patient avec un risque chirurgical réduit. Mais comparé à d’autres approches de chirurgie de la colonne vertébrale (par ex. microchirurgie ouverte de la colonne vertébrale par microscope), la CMI de la colonne vertébrale est relativement nouvelle et moins testée.

  • Les recherches cliniques sont toujours limitées pour de nombreuses techniques et de nombreuses indications de CMI. Les résultats sur le court-terme sont très bons, mais les données de suivi sur le long terme sont encore très limitées.
  • Manque de directives établies pour la CMI:  de nombreuses décisions impliquant une opération de chirurgie mini-invasive de la colonne vertébrale ne dépendent pas de directives établies mais de l’expérience individuelle d’un chirurgien très expérimenté.
  • Le champ de vision limité de l’endoscopie:réduit la capacité à réagir à des évènements intra-opération. Dans certains cas, l’approche endoscopique doit être abandonnée pour revenir à une chirurgie ouverte de la colonne vertébrale en cours d'opération si la situation s’avère être différente de ce à quoi on s’attendait. Par exemple, une hernie discale peut être plus grosse que prévue ou la protubérance peut comprendre des zones de la colonne qui ne sont pas encore accessibles par endoscopie.
  • La formation à la CMI des chirurgiens spinologues n’est pas incluse dans la formation standard pour de nombreux établissements de formation. Les patients devraient être exigeants en ce qui concerne l’expérience et la formation de leur chirurgien de la colonne vertébrale.

Chirurgie Orthopédique

orthopedic clinic and surgeon in Germany

Clinique Orthopédique Gelenk-Klinik

ISO 9001:2008 2008 qualité certifiée

Rue, N°
Alte Bundesstrasse 58

Code postal, Ville
D-79194 Gundelfingen

Pays
Germany

Sélectionnez

Anatomic structure de navigation clinique orthopédique Allemagne
Douleur à l'épaule et spécialiste de l'épaule - Informations orthopédique Les douleurs du coude et spécialiste du coude spécialiste de la main et des doigts La douleur de la hanche et chirurgie de la hanche prothèse de hanche Maux de dos, la colonne vertébrale douleur, la chirurgie de la colonne vertébrale, maux de dos Main Fuss spécialiste des pieds et de la chirurgie de la cheville douleur au genou

 

360° Visite Virtuelle

Carte et itinéraire d'accès

orthopédiste chirurgien-germany
Voir Détails du lieu
  • Distance de l'Euro-Airport de Bâle: 80 km (55 mins)
  • Distance de Zurich: 161 km (1h40)
  • Distance de Francfort: 259 km (2h20)

Centre d’ Arthroplastie

Certifié centre d’excellence en arthroplastie

Certifié centre d’excellence en arthroplastie (Prothèse): La Clinique orthopédique Gelenk-Klinik a été certifiée comme un des principaux centres de Chirurgie Endoprothétique en Allemagne.