Chirurgiens Orthopédistes en Allemagne

Transplantation autologue de cellules de disque intervertébral (TACD) - régénérer les disques intervertébraux

Informations-clés : Transplantation autologue chondrocyte de disque

  • Indication : Dégénération de disque intervertébral après une hernie discale et la perte de fonction du disque intervertébral menant à une douleur chronique du dos.
  • Sratégie : Régénération extracorporelle des cellules de disque du corps et réintroduction des nouvelles cellules par une injection dans le disque intervertébral affaibli
  • Traitement de patient interne : 2 jours
  • Traitement de patient externe : 3 jours
  • Rééducation recommandée du patient externe: 3 semaines
  • Délai de vol retour au plus tôt: 2 jours jours après l'opération
  • Délai entre les opérations de prélèvement et de transplantation : 12 semaines
  • Délai recommandé de vol retour : 5 jours après l'opération
  • Délai avant de prendre une douche : 2 jours après l'opération
  • Recommended time off work: 2 days
  • Délai avant retrait des points de suture : pas de points de suture
  • Délai avant de conduire une voiture : 2 jours

Transplantation autologue de cellules de disque intervertébral - un nouveau traitement pour régénérer un disque intervertébral

Quelle sensation la dégénérescence d'un disque intervertébral provoque-t-elle ?

  • Douleur aux lombaires (bas du dos) ou dans la zone de la sciatique (cou)
  • Engourdissement ou picotement dans les jambes
  • Douleur sciatique irradiant dans la jambe
  • La douleur peut augmenter lorsque vous vous penchez, quand vous êtes assis ou quand vous vous tordez.

Si vous remarquez l'apparition régulière d'un de ces symptômes, vous devriez contacter notre service spécialisé dans le dos et la colonne vertébrale pour effectuer un examen diagnostic approfondi de votre colonne vertébrale et de vos disques intervertébraux.

La douleur chronique du dos et la dégénération de disque intervertébral sont un problème commun que de nombreux patients connaissent après une hernie discale (descente de disque). Après le traitement d'un disque hernié par physiothérapie ou enlèvement de la matière discale ptôsée, le disque intervertébral subit une réduction de volume. Les disques dégénérés sont des tampons placés entre les vertèbres de la colonne vertébrale humaine qui absorbent moins efficacement les chocs et protègent donc moins bien les racines nerveuses et la moelle épinière.

Bien que les disques puissent dégénérer n'importe où dans la colonne vertébrale, certaines zones du cou et du bas du dos souffrent tout particulièrement du fait de notre style de vie sédentaire.

Conséquences de la dégénérescence d'un disque intervertébral

  • Disques intervertébraux herniés
  • Arthrose des vertèbres
  • Spondylophyte (excroissance osseuse) sur les vertèbres résultant d'une friction
  • Sténose : rétrécissement du canal spinal engendrant une pression sur les nerfs

Que ce soit à cause du processus de vieillissement naturel ou d'une hernie traumatique de disque pour une jeune adulte athlète, le processus de dégénérescence du disque intervertébral a toujours semblé être irréversible.

Cependant, l'invention de la transplantation autologue de cellules de disque (TACD) tend à prouver que les traitements basés sur les cellules de disque intervertébral peuvent vraiment restaurer le volume, l'élasticité, la hauteur et l'endurance d'un disque intervertébral dégénéré.

Terminologie TACD « transplantation de cellules de disque »

  • TACD : Transplantation Autologue de Cellules de Disque
  • Autologue : partir des cellules du corps. Aucun matériel « alien » n'est introduit
  • Disque : Disque intervertébral
  • Procédure de laboratoire : Lors d'un processus de laboratoire élaboré avec soin, les cellules de disque sont multipliées dans un sérum préparé à partir du sérum sanguin du patient.
  • Régénération : Le potentiel biologique de régénération naturelle du disque est très limité en raison de l'absence d'approvisionnement sanguin des disques intervertébraux.
Les disques intervertébraux ont un potentiel biologique de régénération limité une fois que le processus de dégénérescence du disque a commencé. Les disques intervertébraux ont un potentiel biologique de régénération limité une fois que le processus de dégénérescence du disque a commencé. © Viewmedica

La transplantation artificielle de cellules de disque est une régénération biologique des disques intervertébraux. La TACD a été élaborée pour compenser la perte de volume et d'élasticité d'un disque en dégénérescence ou en prolapsus. Lors d'une opération spécialisée, des cellules de matière de disque sont retirées de la colonne vertébrale et cultivées en laboratoire. Après 12 semaines, une grand quantité de cellules de disque peut être réinjectée dans le disque en dégénérescence via une procédure mini-invasive. Cette Cette transplantation autologue de cellules de disque disque a le potentiel d'augmenter le volume et l'élasticité des disques intervertébraux.

Rapport de cas : Régénération de disque intervertébral d'un jeune joueur de football après hernie discale

Goal Keeper Exemplary Illustration © By U.S. Air Force photo by Master Sgt. Lance Cheung, via Wikimedia Commons

Un gardien de but de 21 ans appartenant à une équipe professionnelle d'Afrique du Nord a commencé à avoir des douleurs dans le dos pendant l'entraînement.

L'examen IRM a révélé que la cause en était une hernie discale massive. La matière ptôsée exerçait une pression sur la racine nerveuse dans le segment L5/S1, provoquant une douleur sévère du dos, douleur et engourdissement de la sciatique et faiblesse musculaire de la jambe droite. L'athlète a dû immédiatement arrêter l'entraînement et toute compétition.

Deux mois de traitement conservatoire sous supervision d'un physiothérapeute n'ont pas atténué les symptômes. L'équipe de médecins n'as pas recommandé d'opération chirurgicale ouverte du dos du fait du risque d' « échec d'opération du dos » résultant en une cicatrice douloureuse. Après examen approfondi, le centre pour le dos et la colonne vertébrale de l'hôpital Gelenk-Klinik en Allemagne a conseillé une procédure chirurgicale entièrement endoscopique afin de retirer le disque ptôsé. Cette opération a été effectuée par le Dr. Haberstroh et le neurochirurgien consultant Bijan Ganepour.

Il a été constaté que le volume du disque intervertébral a diminué d'environ 30%. Cette hernie aurait interféré avec le fonctionnement du disque intervertébral et causé une douleur chronique du dos.

Afin d'améliorer les perspectives du patient à long terme, le chirurgien a décidé de procéder à une transplantation autologue de cellules de disque.

Une portion du tissu hernié retiré par endoscopie a été envoyé à un laboratoire spécialisé en régénération cellulaire.

Douze semaines après l'ablation par endoscopie de la matière ptôsée du disque, les cellules du patient qui avaient été isolées avaient proliféré dans un récipient stérile jusqu'à atteindre un volume significatif.

La transplantation de cellules de disque intervertébral a alors été effectuée. Les nouvelles cellules de disque intervertébral ont été introduites par injection endoscopique dans le nucleus du disque intervertébral, provoquant une augmentation du volume de celui-ci qui a pu faire office de coussin intervertébral avec une efficacité renouvelée. La déchirure du disque intervertébral rompu a guéri et le disque est redevenu stable.

Cela a été confirmé par l'examen IRM de suivi.

Après une rééducation intensive avec physiothérapeute avec des exercices spécifiques visant à renforcer le dos, l'athlète a été jugé apte à reprendre l'entraînement et la compétition.

Hernie discale et maladie dégénérative de disque

De nombreux patients souffrent d'une douleur récurrente ou chronique au dos et aux jambes après une hernie discale. Environ 10% des patients souffrant d'une compression de disque intervertébral nécessitent à terme une nouvelle intervention chirurgicale.

70% des patients ayant bénéficié d'une chirurgie de décompression de colonne vertébrale souffriront à nouveau de douleurs dans le dos à un moment ou à un autre dans le futur.

La raison en est le processus de dégénérescence du disque intervertébral en cour avec perte progressive de tissu du disque intervertébral entraînant une blessure de celui-ci ou une herniation traumatique.

Le disque dégénéré perd lentement de sa hauteur, de son volume et de son élasticité. Alors que le disque entre en dégénérescence, de petites déchirures dans les parois du disque peuvent laisser s'échapper la matière liquide sous haute pression du noyau du disque intervertébral dans la zone autour de la colonne vertébrale.

Indications pour la régénération biologique de cellules de disque TACD

  • Herniation de disque intervertébral
  • Protrusion de disque intervertébral
  • Syndrome de douleur discogénique
ALe disque intervertébral n Le disque intervertébral n'étant pas capable de régénérer les tissus cellulaires de lui-même, il ne peut pas compenser la matière perdue du disque. © Istockphoto

Après herniation du disque intervertébral, le volume du disque diminue souvent

Quand envisager des traitements alternatifs ?

  • Perte de volume du disque de plus de 50 %
  • Sténose spinale
  • Colonne vertébrale instable (Spondylolisthésie)
  • Spondylophyte sévère - friction entre les corps vertébraux entraînant la formation
  • Symptômes neurologiques sévères
  • Arthrose des articulations facettaires
  • Blessure sévère du disque et disruption de la morphologie du disque.

Si vous souffrez d'un des symptômes mentionnés ci-dessus, veuillez prendre contact avec notre spécialiste du dos pour discuter des options de traitement.

Principe de la transplantation autologue de cellules de disque intervertébral

Le disque intervertébral n'étant pas capable de régénérer les tissus cellulaires de lui-même, il ne peut pas compenser la matière perdue du disque.

Efficacité de la TACD

La TACD est disponible depuis 1996. Des études ont indiqué un taux de succès supérieur à 80% pour la réduction de la douleur chronique du dos dans le cadre d'une transplantation autologue de cellules de disque (étude de suivi de 5 années). La TACD est particulièrement efficace sur des patients jeunes et actifs. Pour ces patients, la TACD fournit une approche de thérapie de disque intervertébral orientée sur la régénération. La TACD a le potentiel d'augmenter le volume et de restaurer la fonction du disque intervertébral dégénéré. Le traitement TACD peut prévenir les douleurs du dos liées aux disques intervertébraux.

Nous avons des preuves histologiques que les cellules cartilagineuses réinjectées resteront vivantes dans le disque intervertébral et continueront à produire des tissus conjonctifs (matrice extracellulaire). Les cellules vivantes sont essentielles au maintien de la fonction mécanique du disque intervertébral.

Les examens de suivi après cinq ans sur plus de cent patients ayant bénéficie d'une TACD montrent des résultats cliniques très encourageants : les disques intervertébraux sont stables et la fonction restaurée se maintient. Les patients présentent moins de douleurs et de dégénérescences de disque.

Traitements alternatifs

Si la TACD n'est plus une option, une des stratégies de traitement suivantes devrait être envisagée comme alternative.

  • Spondylodèse (fusion spinale)
  • Pose d'une prothèse de disque intervertébral
  • Arthrodèse lombaire par voie postérieure
  • Discectomie cervicale & fusion

Veuillez contacter notre centre pour colonne vertébrale pour un examen approfondi et pour discuter des options de traitement

Le TCAD est une opération relativement récente et n'est pas encore considérée comme étant un traitement standard pour la prévention de dégénérescence de disque intervertébral. Cependant, elle ouvre déjà des perspectives prometteuses, tout particulièrement si on la compare à d'autres interventions remplissant le volume réduit du disque hernié (en utilisant du collagène ou de l'acide hyaluronique).

La TACD est plus efficace lorsqu'elle est employée juste après apparition d'une hernie discale ou d'une blessure traumatique.

La TACD peut préserver un fonctionnement sain et vital du disque intervertébral sans les effets indésirables induits par l'introduction de matière « étrangère » dans le corps.

Limitation de responsabilité

Il est nécessaire d'être conscient du fait que la TACD n'est pas encore considérée comme étant une intervention standard. La procédure de régénération de disque par ingénierie de tissu est sûre bien que les bénéfices sur le long terme de la TACD fassent toujours l'objet de discussions académiques animées et de recherches cliniques. Cependant, à la Gelenk-Klinik, nous sommes heureux d'être en mesure d'appliquer cette technique moderne et sûre pour améliorer la qualité de vie d'un grand nombre de nos patients souffrant de la colonne vertébrale.

Cellules autologues de disque : Culture extracorporelle de cellules de disque de votre propre corps

Avantages de la transplantation de cellules autologues de disque intervertébral

  • Traitement avec des cellules autologues - pas de tissu étranger
  • Nécessité d'une intervention chirurgicale future réduit
  • Livraison mini-invasive de cellules de votre propre corps cultivées en laboratoire.
  • Compensation de la perte de masse dans le disque défectueux
  • Régénération de tissu discal sain
  • Fonctionnement du disque préservé
  • Flexibilité du dos conservée
  • Protection contre des dégénérescences discales futures

Expérience et expertise avec la transplantation de cellules autologues de disque (TCAD)

Les spécialistes en orthopédie à la Gelenk-Klinik utilisent le procédé de TCAD depuis 1996. Les études de suivi de patient sur plus de cinq ans montrent des résultats sur le long terme très positifs pour les patients avec une maladie dégénérative de disque L'hôpital orthopédique Gelenk-Klinik enregistre des résultats excellents en chirurgie de transplantation de cartilage chez plus de 800 patients en intervention chirurgicale sur le genou, la cheville et la colonne vertébrale depuis 1996.

Traitement de la maladie dégénérative de disque avec TADC

 

Procédure de culture de cellules de disque intervertébral en laboratoire

Transplantation de cellules autologues de disque intervertébral (TCAD)

  • Récolte de la matière herniée du disque ou extraction par endoscopie d'une petite quantité de matière de disque intervertébral.
  • Processus de nettoyage de la matière du disque hernié.
  • Prolifération cellulaire en sérum autologue pendant 3 mois.
  • Injection de cellules dans le disque intervertébral sous anesthésie locale.
  • 2 nuits de traitement en interne.

La transplantation de cellules provenant de son propre corps nécessite un traitement biologique de culture cellulaire sophistiqué. Pour atteindre ce but, il a été nécessaire de développer une procédure de culture cellulaire spéciale.

Le médecin prélèvera le tissu du disque retiré lors de la chirurgie de décompression du nerf. Une partie de cet échantillon de tissu de disque intervertébral sera isolée et proliférée (cultivée) pour obtenir un cartilage sain. Cette prolifération se déroulera dans un sérum autologue (sérum préparé à partir de votre propre sang). Aucun sérum d'origine animale n'est utilisé lors de ce processus. Cette culture utilisant du sérum provenant du patient est unique à la procédure CODON.

Après douze semaines, les cellules se seront multipliées jusqu'à atteindre une masse significative et, dans le même temps, le disque intervertébral aura formé un tissu cicatrisant stable à la suite de l'opération chirurgicale de décompression.

Transplantation de greffe autologue de disque par injection

Les cellules nouvellement cultivées peuvent être transplantée dans le disque affecté. Immédiatement après la réintroduction dans le disque intervertébral, elles forment un nouveau tissu de disque intervertébral.

Cette méthode innovante, la transplantation endogène de chondrocyte de disque (transplantation autologue de chondrocyte dérivé de disque, TACD) est typiquement utilisée à la suite d'une herniation de disque.

La capacité à compenser les tissus défectueux en utilisant exclusivement des cellules de disque autologues (sans introduire aucune matière artificielle ou étrangère) dans le corps est une caractéristique unique de la TACD.

Procédure étape par étape pour une transplantation de cellules de disque intervertébral (TACD) Les 3 étapes de disque greffe de cellules autologues : 1. La récolte des cellules du disque de la colonne vertébrale 2. La prolifération des cellules des disques de la colonne vertébrale dans un procédé de laboratoire. 3. Re implantation de cellules dans le disque intervertébral pour augmenter le volume et la résilience du disque © Codon

 

Procédure étape par étape pour une transplantation de cellules de disque intervertébral (TACD)

Etape 1. Prélèvement de tissu de disque

Environ 1ml de tissu discal est prélevé du patient ainsi qu'un échantillon sanguin (200 ml)

Step 2. Proliferation of inter vertebral disc cells in a laboratory

Les cellules de disque intervertébral sont isolées de l'échantillon de tissu et cultivées dans des laboratoires hautement spécialisés en culture cellulaire dans le respect des normes de sécurité les plus strictes et dans un environnement stérile. La culture des cellules est un processus hautement contrôlé et supervisé qui satisfait aux normes de gestion à la qualité la plus élevée.

Etape 3. Transplantation des cellules de disque intervertébral

La transplantation des cellules de disque intervertébral cultivées a lieu environ 3 mois après le prélèvement des tissus de disque intervertébral. Cet intervalle de temps permet de garantir que la structure fibreuse en anneaux du disque intervertébral soit suffisamment guérit pour pouvoir contenir les cellules transplantées. Sous anesthésie locale, les nouvelles cellules de disque endogènes sont injectées dans le disque intervertébral.

Rééducation après une TACD

Rééducation

  • Précaution : Le patient restera au lit pendant 24 heures après injection des cellules autologues de disque
  • Supervision en interne de 2 nuits à la suite de l'injection de cellules de disque
  • Exercice physique à partir de 4 semaines à la suite de l'injection de cellules de disque
  • Sport et entraînement 4 semaines à la suite de l'injection de cellules de disque
  • Une physiothérapie en externe de 4 semaines est recommandée
  • Port de lombostat recommandé 4 à 6 semaines

La rééducation et l'entraînement du dos sont des aspects très importants de la transplantation autologue de cellules de disque (TACD). A titre préventif, nous recommandons à nos patients de rester en interne les deux nuits suivant la transplantation de cellules de disque autologues. En raison de la pression élevée sur les disques intervertébraux, cette période de repos sert de précaution pour empêcher les cellules transplantées de s'hernier en passant par le site de l'injection sur le disque.

Chirurgie Orthopédique

orthopedic clinic and surgeon in Germany

Clinique Orthopédique Gelenk-Klinik

ISO 9001:2008 2008 qualité certifiée

Rue, N°
Alte Bundesstrasse 58

Code postal, Ville
D-79194 Gundelfingen

Pays
Germany

Sélectionnez

Anatomic structure de navigation clinique orthopédique Allemagne
Douleur à l'épaule et spécialiste de l'épaule - Informations orthopédique Les douleurs du coude et spécialiste du coude spécialiste de la main et des doigts La douleur de la hanche et chirurgie de la hanche prothèse de hanche Maux de dos, la colonne vertébrale douleur, la chirurgie de la colonne vertébrale, maux de dos Main Fuss spécialiste des pieds et de la chirurgie de la cheville douleur au genou

 

360° Visite Virtuelle

Carte et itinéraire d'accès

orthopédiste chirurgien-germany
Voir Détails du lieu
  • Distance de l'Euro-Airport de Bâle: 80 km (55 mins)
  • Distance de Zurich: 161 km (1h40)
  • Distance de Francfort: 259 km (2h20)

Centre d’ Arthroplastie

Certifié centre d’excellence en arthroplastie

Certifié centre d’excellence en arthroplastie (Prothèse): La Clinique orthopédique Gelenk-Klinik a été certifiée comme un des principaux centres de Chirurgie Endoprothétique en Allemagne.